Une photo très Rock’n'roll

Au flash (strobist)

Le topo : Encore un concours photo marathon (le truc où tu es toujours pressé)…

Le thème : Rock’n'roll

Timing : je n’ai pas plus d’une heure à consacrer à ça, déplacement et mise en place inclus…

L’idée : j’ai une modèle et une guitare, faut faire un truc avec ! (trop originale l’idée)

Installation d’un « studio » Express

Me voila donc arrivé chez moi, d’ailleurs il ne doit plus rester que 45 minutes (quel suspens, me direz-vous, va-t-il y arriver vous demandez-vous)… Le studio, va logiquement être installé dans mon salon vu que c’est la plus grande pièce chez nous. Les murs sont blancs. Teinte pratique mais fade…

Mon canapé n’étant pas franchement photogénique (ni vintage, ni moderne, ni chic, juste un truc où passer une sacrée bonne partie de ma vie), il va devoir aller découvrir l’inconnu dans la cuisine…

Y a des plaintes et des prises, il va falloir dégager le cadrage si on veut obtenir un résultat épuré.
La solution de simplicité : la contre-plongée… Je prends !

Pour l’éclairage, le fond blanc ne m’enthousiasmant pas plus que ça, je choisis le coloré.
Je choisis le rouge, allez savoir pourquoi moi je trouve qu’avec le noir c’est la plus Rock’n'roll des couleurs.

Ah oui, tiens, du noir… Faisons une photo en rouge et noir

Parenthèse sur les terreurs du monde de l’Art

Arrêtons de parler de cette photo deux minutes. Je vous assure, ça n’est pas facile en plein processus créatif Artistique, de se rendre compte qu’on se dirige tout droit vers un hommage à ce que les années 80 ont commis de plus effroyable : En rouge et Noir de Jeanne Mas.

Enfin bref…

Ravalant ma fierté je continue sur la voie « En rouge et Noir », car oui, malgré Jeanne Mas, ça reste Rock’n'roll.
Ça sera donc un contre-jour avec de la lumière rouge, et une silhouette Rock’n'roll qui s’y dessine !

Comment faire de la lumière rouge ?

Ah ! En voila une bonne question. Déjà j’ai la chance d’avoir un flash « déportable« , ça va me permettre de placer la source lumineuse derrière mon modèle, au sol pour qu’il n’apparaisse pas dans mon cadrage en contre-plongée.

Ça ne règle pas le problème du rouge… Mon flash, fort banal, ne fait que de la lumière blanche.

Alors comment rendre cette lumière rouge ?

Les professionnels vous le diront : utilisez une gélatine.
Mais là dans mon cas je n’avais pas de gélatine rouge et plus que 30 minutes pour en finir.

La solution McGyver : on se débrouille (vite)
J’ai un sac plastique rouge (opaque et rouge de chez rouge) qui traine. Je vais faire rebondir la lumière dessus et il va me sortir de la lumière rouge. Et bien curieusement, ça marche presque bien. Et dans ce cas, ça suffira.

Le flash est placé très près du sac afin de ne pas avoir de rayon lumineux parasites blancs (pouââââ) qui partent sur les cotés.

Donc pour récapituler :

  • Devant moi ma bien aimée
  • A ses pieds un sac plastique rouge
  • Juste derrière un flash dont le flux est orienté vers le sac (vers moi) et dont la lumière sera réfléchie derrière le modèle (sur le mur)
  • Pour finir le fond aka Le Mur Blanc

Préparation modèle : n’ayons pas peur des clichés !

Profitons d’avoir à disposition une superbe fan de rock…
Allez hop ! On sort un beau débardeur de groupie acheté à un concert, un mini-short, des collants prêts pour un dernier baroud d’honneur, et une splendide guitare électrique (Epiphone Les Pauls papieraluminomisé).
On met du gros son à fond pour se mettre dans l’ambiance et prévenir le voisinage qu’on ne lésine pas sur le Rock’n'roll dans cette maison !
Deux, trois, « come on baby ! (light my fire) », « make love with the camera« , « give me some rock n roll » plus tard, vous vous retrouvez face à une vraie furie qui ondule son corps au rythme des riffs de guitare…

C’est le moment de shooter, de se rouler par terre (ça fait reporter de guerre) pour la contre plongée, en parlant super fort à cause de la musique très (trop) forte…

On a pas parlé des réglages !

Ah ben oui, mais bon maintenant que vous avez compris que régler un flash en manuel c’est vraiment pas compliqué, est-ce vraiment la peine d’aborder ce sujet ? Au cas où, allez lire le paragraphe « Puissance » de cette article : http://www.photodecryptage.com/photo-en-blanc-et-noir-tres-serie-noire

Pour le rester l’appareil est en manuel avec les paramètres suivants :

  • Ouverture : f/5.0
  • Longueur focale : 18 mm (grand angle)
  • Sensibilité ISO :  200
  • Exposition :  0,025 sec (1/40)

L’exposition à 1/40, un peu lente a été choisie afin d’avoir un léger reflet bleuté sur la guitare issu de la lumière extérieure au travers de la fenêtre. A 1/200 on aurait eu un rouge et noir plus pur…

Just in time !

Voila photo est prise… Dans les temps, il ne reste plus qu’à passer au thème suivant…

One Comment

  1. Posté le 2 mai 2013

    C’est agréable, vous faites de belle photo avec un équipement basique (D80) et ne bidouiller pas trop, ce qui rend vos photos facilement accessible a faire et vous expliquez bien vos article, c’est un plaisir de traîner ici !

Une question, une remarque, une suggestion...

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>