La photo dans l’eau c’est rigolo !

En exterieur

Rime à deux balles, tu seras le titre de chacun de mes articles, c’est décidé… En espérant rester inspiré…

Entrons dans le vif du sujet : il fait encore un peu chaud (du moins dans ce cher sud de la France), il nous reste encore quelques jours pour faire des photos aquatiques en extérieur sans trop de touristes en slip de bain fluo, vils pollueurs d’arrière plan qu’ils sont…

Commençons donc par la check-list de base :

  • un appareil photo
  • une paire de chaussures qui soit anti-dérapante (genre shoes pour canyoning ou vieilles baskets pourries)
  • un ou des modèles pas frileux
  • un maillot de bain et à peu près tout le nécessaire de plage

En option mais franchement ça va tout changer  :

  • un filtre polarisant
  • un réflecteur et son assistant

The place to be !

La photo aquatique outdoor, c’est joli, c’est estival, c’est l’idéal pour les photos de vacances… Mais dans cette catégorie plus que dans toute autre, c’est dans le choix d’un lieu connu que réside la réussite de vos clichés.

Et quand je dis connu, c’est « bien connu » … A moins d’avoir un appareil étanche, vous allez devoir trimballer votre précieux dans un terrain hautement hostile ! Vous avez donc tout intérêt à savoir où vous allez mettre vos pieds : une glissade et votre appareil est fichu !
Pensez à faire un petit tour dans l’eau sans votre matériel et vérifiez les endroits glissants ainsi que les endroits où vous avez une hauteur d’eau suffisante pour vous promener avec votre appareil sans encombre.

Dernier détails concernant le lieu : choisissez un lieu où  l’eau n’est pas trop fraiche, vos modèles vous en seront reconnaissants :)

Un filtre polarisant…. pour quoi faire ?

Déjà, à quoi ça sert un filtre polarisant ? Cher lecteur si la physique est ton amie va jeter un oeil par là http://fr.wikipedia.org/wiki/Polarisation_%28optique%29, sinon évite le clic, ça pourrait te faire peur.

Pour résumer : un filtre polarisant diminue les réflexions lumineuses sur les matières non métalliques… et dans ce cas précis c’est de l’eau dont il s’agit.
Résultat : au lieu d’avoir une surface brillante et argentée, l’eau redevient translucide et donc bleue. Si vous souhaitez renforcer l’effet aquatique c’est donc recommandé.
Autre effet du « polarisant », il diminue aussi les réflexions générées par l’eau contenue dans l’air et donc le ciel devient plus bleu, effet 100% été garanti !

J’y reviendrai surement à d’autres occasions mais le filtre polarisant est selon moi le premier accessoire à ajouter à son appareil si l’on aime faire du ski, aller à la plage ou les photos de paysages…

Le réflecteur, le flash du pauvre…

Pour peu qu’on ait des amis et du soleil

Ce genre de photo est aussi synonyme de chaleur estivale et donc bien souvent de lumière violente et d’ombres bien sombres. Un petit  repérage afin de vérifier la position du soleil ne sera donc pas de trop.

Si l’on choisi l’option photo ensoleillée, les ombres du visage sont fortement marquées. Autant cela peut donner un pti côté vieux cowboy cher à ces messieurs, autant les dames risquent de ne pas aimer.

La solution (sujet encore non traité) est le débouchage des ombres à l’aide d’un flash. Mais flash et eau ne font pas bon ménage… Un petit peu de courant, une vague imprévue, le flash tombe à l’eau : la séance et le magique ustensile sont foutus…

L’accessoire magique : le réflecteur.
Sa mission renvoyer la lumière du côté des ombres pour compenser la lumière du soleil.

Énorme avantage du réflecteur : il ne craint pas l’eau…
Vous pouvez envoyer votre cher assistant lumière traverser les rapides à la nage en toute tranquillité.

En cas de photos prisent à l’ombre vous bénéficiez d’une lumière plus douce mais les belles couleurs de l’eau risquent d’en pâtir, à vous de voir…

Quoi qu’il en soit le réflecteur peut-être utilisé pour redonner un peu de pep’s à un sujet à l’ombre.
Il suffit que l’ombre en question ne soit pas trop loin de la lumière. Le réflecteur placé au soleil permettra d’envoyer un rayon de soleil sur vos sujets et vous permettra de les faire ressortir dans l’image.

Question de vitesse

A moins d’avoir choisi une paisible mare ou un lac pour vos photos, souvent l’eau ça bouge…

Qui dit bouger, dit vitesse…

A vous de faire un choix entre deux rendus visuels diamétralement opposés : figé (vitesse rapide) ou en mouvement (vitesse lente).

En choisissant une vitesse courte de déclenchement, les gouttes d’eau deviennent diamants :

La lumière étant souvent au rendez-vous, la photo ci-dessus a été prise à une vitesse rapide  (1/2000s)
avec un réflecteur sur la droite

Cette photo a été prise à une vitesse lente (1/13s)…
L’eau de la même cascade que la précédente s’est transformée en filets. Un rendu totalement différent !

maquilleuse pro à Nice

Le conseil de la maquilleuse :
Peut-on réaliser un maquillage entièrement waterproof?

Make up for ever a créé une gamme entièrement waterproof. Tout devient alors possible ! Le fond de teint, l’eye-liner, le crayon, le blush, le fard à paupières … tout résiste à l’eau !

Conclusion

L’eau ça mouille, et parfois c’est froid mais c’est souvent l’occasion de réaliser des clichés originaux.

Vous avez à présent en main tous les secrets ou presque pour réaliser de belles photos bien humides. Si vous avez des questions ou des remarques n’hésitez pas à laisser un commentaire c’est fait pour ça. Si vous avez quelques jolies photos à nous montrer et à nous expliquer laissez nous un lien.

Post Scriptum

Les photos illustrant cet article sont issues des séance suivantes : Trash the dress et Glam river réalisées par votre serviteur.

3 Comments

  1. Posté le 14 septembre 2011

    Toujours aussi sympa ces articles!
    Bon, j’habite en Normandie et comment dire … j’ai l’impression d’avoir déjà une saison d’avance, même sans rentrer dans l’eau je pourrais être mouillé avec notre super temps ;-(

    • aSeed
      Posté le 14 septembre 2011

      Chacun sa région, chacun ses photos… Moi pour tout ce qui est « bottes de pailles » et « vaches » je ne peux rien faire, alors que toi petit veinard… ;)

  2. Posté le 15 septembre 2011

    Merci !

Une question, une remarque, une suggestion...

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>