La photo au flash, au soleil, c’est pas pareil ! (Strobist)

Au flash (strobist), En exterieur


Cette semaine on passe à quelques chose de plus technique avec l’éclairage au flash en extérieur !

Le flash accessoire nocturne ? Pas si sûr !

Je vais décrypter la photo de la semaine afin de vous faire comprendre, pourquoi l’usage du flash en plein jour est parfois utile, même si à priori, il n’est pas indispensable…

Liste du nécessaire pour réaliser cette photo :

  • une ravissante créature ;
  • une maquilleuse pouvant éventuellement servir d’assistante lumière ;
  • un photographe beau, talentueux et modeste ;
  • un décor pittoresque avec un beau soleil et un ciel bleu ;
  • un flash, un système de déclenchement du flash à distance et un diffuseur ;
  • un réflex avec une focale fixe (parce que c’est mieux) ou un zoom (parce que tout le monde en a déja un)  et un filtre polarisant.

Voila pour le staff, le matos et le lieu…

Pourquoi se compliquer la vie quand on peut faire simple ?

Pas seulement pour avoir des tas de trucs compliqués à raconter à ses amis photographes ; quoi qu’à la réflexion une explication du genre : j’ai appuyé sur le bouton en auto (Auto sucks !  je l’ai déjà dit) serait un peu simpliste

Dans ce cas précis j’étais à la recherche d’un rendu assez fashion et coloré. Je vais maintenant vous expliquer pourquoi l’artillerie (semi-)lourde a été nécessaire pour cette production…

On apprécie souvent le sud-est de la France pour son ciel bleu et son soleil de plomb… C’est justement ce soleil qui va nous offrir un arrière plan contrasté aux couleurs saturées, le hic c’est qu’il produit aussi une lumière très dure (voir article précédent) qui ne va pas mettre en valeur les traits d’un visage féminin : les ombres des arcades, du nez et de la bouche seront très marquées > pas bien !

_ Que faire ?

_ Faire sa photo à l’ombre !

_ Oui, mais je vais avoir un problème d’exposition entre le fond éclairé par le soleil et le sujet peu éclairé dans l’ombre.

_ Soit tu tentes l’exposition au rendu zarbi typique du contre-jour, soit tu vas contre-balancer cette différence grâce à une source de lumière supplémentaire (le flash)…

Oui mais les photos au flash c’est moche…

J’entends souvent cette phrase chez les néophytes…

Ça reviendrait un peu à dire « La peinture c’est moche » en observant l’oeuvre d’un enfant (d’un autre) de 14 mois (et oui, on compte l’âge des très jeunes enfants en mois, allez savoir pourquoi).

Je ne suis pas Van Gogh, mais entre lui et cet enfant pas très doué avec ses doigts, il y a de la marge !

Le vrai problème avec le flash c’est lorsque l’on ne sait pas s’en servir, et n’oublions pas que le pire endroit pour placer un flash, c’est au plus près de l’objectif (sur un appareil photo). Bien que cette position ait un côté plus que pratique pour les fabricants d’appareils.

J’ai la chance d’être équipé par la marque Nikon (moyennant finance je vous ne le cache pas) qui propose sur la plupart des ses modèles un système de déclenchement à distance des flashs compatibles. Tout ça pour dire que je peux mettre le flash à deux mètres à droite et un mètre devant mon appareil sans qu’un fil entre les deux soit nécessaire.

Comment gérer mon exposition ?

Etape 1 :

Dans un premier temps, en ajoutant un filtre polarisant on va avoir un ciel bien bleu.  On se place de manière à avoir le soleil dans le dos afin d’éviter un contre-jour. Il faut ensuite mesurer la lumière sur le fond… Après quelques réglages on se retrouve avec une belle photo de paysage avec un ciel éclatant et un décor mis en valeur.

N’oubliez pas que le flash pour être assez puissant nécessite d’avoir une vitesse de synchronisation assez lente (ici 1/200s). Cette vitesse est obtenue grâce à l’ajout du filtre polarisant, qui permet aussi de diminuer la vitesse, car moins de lumière arrive dans l’appareil, et qui permet donc d’avoir tout de même une ouverture assez grande pour avoir un fond légèrement flou.

Etape 2 :

A présent on va éclairer notre modèle placé à l’ombre à l’aide du flash.

Afin de ne pas avoir une lumière trop dure, j’ai choisi ici de diffuser la lumière du flash pour l’adoucir. Le flash est donc placé sur le côté droit ; entre le flash et le modèle on place un diffuseur, en l’occurrence une toile fine et blanche qui va agrandir la taille de la source lumineuse et donc la rendre plus diffuse.

Reste à régler le flash pour qu’il éclaire suffisamment notre modèle. Dans ce cas de figure si vous utilisez un flash cobra, vous allez vraisemblablement devoir le mettre à donf !

Le schéma d’éclairage :


Un schéma très très bien dessiné vaut parfois mieux que toutes les explications du monde…

Pour conclure :

Il ne vous reste plus qu’à essayer !

Si vous aimez ces techniques créatives d’éclairage au flash, je vous conseille d’imprimer ce document : Strobist 101 french et d’en faire votre lecture de chevet (de métro, de toilettes, à vous de voir). Vous y trouverez un tas d’explications beaucoup plus claires que les miennes.

Ces techniques sont dites « strobist » et consistent à l’utilisation de petits flashs plus léger, et plus pratiques en extérieur que les flash de studio (et moins couteux).

Vous y trouverez également des informations sur les systèmes de déclenchement à distance. Sachez qu’il existe des solutions made in China à moins de 50€ et qu’un flash cobra d’occaz ou cheapos vous coutera environ 50€. Si vous avez 100€ à claquer ou un ami qui peut vous prêter ça, ça vaut vraiment la peine de tenter l’expérience.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

Le résultat :


Exifs : Nikon D80 1/200s f/2.2 35 mm 160iso

Post-scriptum :

N’étant ni modèle, ni mannequin , ni styliste, ni maquilleur, je ne m’étalerai pas sur ces choses là ; mais n’oubliez pas qu’elles ont une réelle importance lors de vos prises de vues…

A la semaine prochaine…

20 Comments

  1. ju
    Posté le 27 septembre 2011

    bien joué ;) j’étais justement confronté à ce problème ce weekend:)

  2. steelandt
    Posté le 27 septembre 2011

    yyeeeaaaaahhh !! ça c’est du très très bon blog !! merci beaucoup de partager tes connaissances avec autant de talent et d’humour !! déjà sur VP .. maintenant je suis avec attention ce fil .. merci et bravo !!

  3. Posté le 27 septembre 2011

    Explications claires et belle photo: le décor est superbe!Le modèle aussi bien entendu!!

  4. jo
    Posté le 3 novembre 2011

    Bonjour,

    Bravo pour cet excellent article, j’apprend beaucoup de choses grâce à votre site!

    Deux petites questions :
    1 Comment faites vous tenir ce diffuseur en tissu blanc ? C’est pas évident en extérieur. Sur un pied, comment fixer un tel tissu? Ou alors une petite photo du making of ? Où l’on verrait (en vue de côté) comment sont placés le diffuseur, le modèle, l’appareil, le flash, etc.

    2 En extérieur lumineux, ça me parait quasi impossible d’etre A LA FOIS plus lent que 1/200s (max avec mon boitier, pour pouvoir utiliser le flash en synchro lente) et à f/2.4 par exemple (histoire d’avoir une PDC réduite).
    Quelles astuces utilisez vous lorsque c’est « trop » lumineux ?

    Amicalement! Un grand merci d’avance.

    • aSeed
      Posté le 3 novembre 2011

      1 > Trouvez quelques un (comme ce fût mon cas) pour vous tenir le diffuseur ou utilisez des parapluies translucides ou softbox sur pied.
      Pour la photo du making-of je n’ai rien de mieux à vous proposer que le magnifique croquis illustrant l’article.

      2 > Utilisez un filtre gris ND dont je parle dans l’article du jour Mélanger mobile et immobile afin de rendre la situation moins lumineuse, un ND4 et un polarisant devrait faire l’affaire même en plein soleil en plein été.

  5. Posté le 6 janvier 2012

    Article complet et succinct. L’essentiel est couvert et rendu accessible. Deux questions: Vous utilisez le mode AV ou le mode Manuel (je préfère le mode manuel, avec une correction de -1IL). Enfin, quel outil de retouche de la peau utilisez-vous pour obtenir cet effet lissé?
    Merci,

    Serge

    • aSeed
      Posté le 6 janvier 2012

      Pour ce genre de prise de vue j’utilise toujours le mode M, la correction dépend souvent de la configuration des lumières naturelles. Pour les retouche il s’agit de Photoshop.

  6. romain
    Posté le 10 janvier 2013

    Bonjour , très belle photo pour commencer :)
    Ensuite je voudrais savoir si il y a beaucoup de post-traitement ? le vignetage , et les couleur du fond ? ou alors c’est a la prise de vue avec le filtre ?
    Merci

    • romain
      Posté le 10 janvier 2013

      Je voudrais aussi savoir quelle est la distance ( environ ) entre le flash et le modèle ?

      • aSeed
        Posté le 3 avril 2013

        Désolé de ne pas avoir répondu avant mais je n’avais pas vu ces commentaires… Pour répondre donc (de mémoire) : il y a une augmentation de la vibrance, le vignettage et le bleu sont dûs au filtre polarisant.
        La distance entre le modèle et le diffuseur du flash devait être d’environ 2m :)

  7. Posté le 2 mai 2013

    Le lien que vous avez mis ne marche plus, c’est dommage !
    En tout cas, merci pour cet article, il est vraiment bien fait !

    • aSeed
      Posté le 3 mai 2013

      J’ai fait une correction du lien vers le PDF Strobist 101. Merci pour votre commentaire :)

  8. Posté le 31 mai 2013

    Hello,
    Très sympa ton article, je vais tester tout ça, j’avais jamais pensé de mettre le modèle à l’ombre et d’utilisé le flash.
    Merci et bonne journée

  9. jacques
    Posté le 23 mars 2014

    merci pour votre exellent article. Je m’interesse sérieusemt à la technic strob que depuis qq semaines, et je me suis aperçu que je faisais du strobist depuis longtemps sans le savoir. En effet, dès que j’ai eu 2 pieds téléscopic et 2 flashs esclves commandés par IF depuis le petit flah pop-up de mon APN (en 2004),j’ai fais du portrait en intérieur (flashs dirigés vers le plafond) et j’etais plutot content de mes photos. Le hic,c’était que je ne savais pas vraiment pourquoi elles étaient réussies et comment reproduire ce genre d’éclairage si particulier sur de nouveaux shootings.Votre article m’a permis d’approfondir le sujet.Actuellemt je fais des essais avec un « snot » maison(1) placé devant le flash déporté et ça rend pas mal! (1) paquuet de pailles noires entourées d’un tube de carton !!!

  10. Youn
    Posté le 2 avril 2015

    Hello,

    Super article, concis, efficace et drôle. Le cadre et le modèle sont superbes, on le devine malgré le bokeh ;-) , et on ne peut que saluer la gestuelle ainsi que la coiffure et le maquillage. C´est toi qui t´y es coltiné ou as- tu délégué?.
    Merci!

    • aSeed
      Posté le 3 avril 2015

      Salut Youn,
      Merci pour ton commentaire, content que tu aies tout compris et apprécié :)
      Pour la partie coiffure et maquillage j’ai effectivement délégué à 100% pour un résultat plus pro et ainsi que consacrer à la lumière. Une belle modèle ça aide aussi pas mal !

  11. Posté le 13 février 2016

    Super ton article. Question, si tu ouvre à F2.2, si tu zoom à 100% sur le modèle, est ce que tu as encore beaucoup de détails sur le visage ?

    • aSeed
      Posté le 22 février 2016

      Si la mise au point est réussie, la photo ne manquera pas de détails. Et on ne regarde pas les photos à 100%. Si tu penses que la netteté est suffisante ici, c’est qu’elle l’est ;)

  12. Aragon
    Posté le 22 février 2016

    Bonsoir

    Oui ok pour utiliser le flash en plain jour pour déboucher les ombres, mais en envoyant un coup de flash la partie de la personne à l’ombre va s’éclairer mais la partie de la personne au soleil ne va t-elle pas recevoir un plus de lumière et être surexposée ? Merci de votre réponse

    • aSeed
      Posté le 22 février 2016

      Absolument, c’est pour cela que le modèle dans ce cas précis est placé à l’ombre. Afin d’avoir un éclairage doux et homogène sur le visage.

One Trackback

  1. By Nouveau Sigma 18-35mm f/1.8 dc hsm on 14 juin 2013 at 10 h 28 min

    [...] [...]

Une question, une remarque, une suggestion...

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*
*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>